NATHALIE BOUCHARD

514 983-5266

1150, boulevard Saint-Joseph Est, Bureau 108, Montréal QC  H2J 1L5, Canada

© 2019 NATHALIE BOUCHARD – THÉRAPEUTE EN RELATION D'AIDE POUR COUPLE OU INDIVIDUELLE

Féminité et masculinité

La vague et le port...

 

Pour continuer notre discussion sur la polarité  féminine-masculine, j’aimerais vous entretenir, dans cette chronique, de l’énergie qui se dégage de chaque pôle.  Le but est de faciliter la compréhension, sans toutefois la rendre simpliste, tout en gardant une idée d’ensemble, une vue du haut des airs. Aussi, pour illustrer cette distinction, j’ai pensé à utiliser des métaphores pour vous raconter une histoire, a priori, peut-être un peu poétique mais vraie quand on s’y attarde un peu. Allons voir!

 

L'énergie féminine est comme une vague...

L'énergie masculine est comme un port...

 

L’énergie féminine est comme une vague, une vague changeante, ondoyante, tantôt calme, tantôt déchaînée. Elle ondule, elle peut être douceur, elle peut être tempête. Elle est changeante à tout instant. Elle est enveloppante, caressante. On ne peut la dompter, on ne peut que l'apprivoiser, la caresser, attendre que les tempêtes passent. Il faut apprendre à la prendre telle qu'elle est. Il faut de l'expérience pour la naviguer, pour se laisser porter par elle.

 

L’énergie  masculine est comme un port. Un port est un abri, un refuge. C’est la structure pour accueillir les vivres, protéger les bateaux, le quai sur lequel les vagues se brisent.  L’énergie du port a besoin de structure, de focus, de clarté. C’est une énergie d’affirmation, de solutions, de rigidité. Une énergie qui a besoin d’être solide pour se réaliser.

 

Lorsque les deux énergies se rencontrent, au départ, c’est la joie! Le port se laisse caresser par la vague changeante, la vague aime la protection qu’offre le refuge du port.  Le port a besoin de la douceur de la vague, la vague a besoin de la structure du port.

 

Jusqu’ici, tout semble beau n’est-ce pas?

 

Là où les polarités entrent en conflit, c’est quand une essaie de changer l’autre.  L’énergie féminine changeante agresse la structure et la rigidité du masculin, et vice-versa. Pour y remédier, nous disons à l’autre qu’il n’est pas correct, qu’il ne réagit pas de la bonne façon, qu’il devrait être comme soi.  Je me suis fait dire dernièrement par un homme « les femmes sont avec nous pour nous changer ». Il a malheureusement raison dans bien des cas. Il est difficile d’accepter la différence de l’autre alors que c’est justement elle qui nous a attiré! Mais en agissant ainsi, nous interrompons la polarité dont nous avons besoin pour être un couple, pour maintenir le désir, l’attirance.

 

Cela revient à accepter nos différences, à reconnaître nos forces, à reconnaître l’autre dans ce qu’il (ou elle) nous apporte.  La distinction entre les deux polarités est trop grande pour en faire fi dans notre vie quotidienne, avec soi et avec les autres. Nous pouvons nous en moquer, nous pouvons nous en indigner mais nous pouvons aussi l’utiliser consciemment pour être mieux avec soi et aussi avec l’autre.

Devenez observateur de vous-mêmes pour un instant dans vos relations intimes et voyez quand vous êtes le port, quand vous êtes la vague. Est-ce difficile d’accepter la polarité opposée? Ou souhaitez-vous que l’autre soit exactement comme vous?

Please reload

AUTRES ARTICLES

Please reload

TOUS LES TAGS

Please reload

3 THÈMES

Please reload