NATHALIE BOUCHARD

514 983-5266

1150, boulevard Saint-Joseph Est, Bureau 108, Montréal QC  H2J 1L5, Canada

© 2019 NATHALIE BOUCHARD – THÉRAPEUTE EN RELATION D'AIDE POUR COUPLE OU INDIVIDUELLE

Femme avec toi

 

Ma féminité et ma sensualité se sont développées considérablement, et surtout favorablement, grâce à la lecture des livres de David Deida. Par ses mots, il a ouvert une porte en moi dans une montée d’amour pour la femme que je suis, reflétée dans le miroir des hommes que je côtoie. Dans la sexualité, la femme aime se sentir femme dans les bras de l’homme. L’homme aime que la femme se donne à lui, la femme aime que l’homme la prenne. L’homme aime que la femme soit douce, tendre, amoureuse. La femme aime que l’homme soit affirmé, dominant, mâle. Le mâle est touché par le corps, par la beauté physique, par le charme, par le pouvoir de séduction de la femme qui tend ainsi, à produire en lui une émotion érotique. Le mâle tend à ouvrir la femme dans sa sexualité par ses comportements entreprenants.

 

Nous avons tous nos excuses pour ne pas nous ouvrir à l’autre dans notre sexualité. Peurs, tabous, fermeture, malaise dans notre corps, malaise envers la nudité, stress de la journée, etc. Par contre, nous voulons ressentir la connexion du cœur pour communier et nous ouvrir l’un à l’autre. Pour ce faire, nous devons nous engager envers soi et envers l’autre. Nous devons faire notre possible pour dépasser nos peurs… Nous devons accepter nos différences et les aimer.

Dans la sexualité, c’est là que je retrouve le mâle, dans sa polarité la plus pure. C’est là où je ressens le plus cette polarité qui me fait vibrer, qui me fait sentir femme. C’est aussi tristement que là, que je vois le vrai mâle, comme si c’était le seul endroit où il se laissait aller à être ce qu’il est vraiment. Comme si qu’en sortant du lit, dans sa discontinuité, il reprenait sa place d’homme libre de tout lien, en ignorant ce qui vient de se passer. Pourtant, comme femme, nous revenons vers l’homme, vers cette expérience sensuelle, parce que c’est là que la polarité est le plus vécue, ressentie, ouverte, aimée, acceptée. Nous retournons dans les bras de l’homme pour donner et pour recevoir. Nous ouvrons nos cœurs et notre corps pour ressentir la femme en nous et pour goûter à l’homme mâle.

 

Pour cette raison, nous acceptons les comportements blessants, en femmes compréhensives, parce que dans notre continuité, l’expérience érotique continue de nous suivre longtemps dans notre mémoire, dans notre corps, dans notre odorat, dans notre imaginaire. Nous continuons de vouloir séduire pour faire rayonner l’énergie féminine et ainsi, espérer que l’énergie masculine se réveillera à son tour. Je refuse d’abdiquer sur ma féminité malgré tout, malgré le phénomène sociétal au Québec qui fait que les hommes ne draguent plus, malgré la peur que cette énergie engendre chez les hommes. Dans la liberté que je me donne, dans la radiance de ma féminité autour de moi, dans le cadeau que j’offre aux hommes, dans mon ouverture à vous, il y a aussi l’espoir d’une influence consciente ou non, sur votre propre ouverture, comme femme, comme homme… en commençant par votre liberté dans la sexualité.

Please reload

AUTRES ARTICLES

Please reload

TOUS LES TAGS

Please reload

3 THÈMES

Please reload